RSS
 

Archive for juillet, 2008

La sexualité masculine en 10 questions

30 juil

Le fonctionnement du sexe de l’homme intrigue toujours autant les femmes. Le docteur Mimoun, psychosomaticien répond à la dizaine de questions qui revient le plus souvent dans les discussions de nanas.

La taille du pénis a-t-elle une influence sur le plaisir de la partenaire ?
A priori non, ce n’est pas une question de largeur et de longueur, même si un petit nombre de femmes apprécient de bien sentir leur partenaire. Il faut rappeler que les zones sensibles du vagin sont situées dans les quatre premiers centimètres de celui-ci.

Les hommes peuvent-ils simuler un orgasme ?
A priori oui, mais cela ne fait pas partie de la culture masculine et il n’y a pas de raison qu’il le fasse. En général l’homme ne sait même qu’il en a la possibilité.
Le seul moment où il serait tenté de simuler est lorsque qu’il n’arrive pas à éjaculer et qu’il a envie que le rapport se termine. Et comme une femme ressent une certaine frustration si son partenaire n’a pas d’orgasme, elle considère que l’acte n’est pas terminé, il simulera pour la satisfaire.

Un homme peut-il avoir un orgasme sans éjaculer ?
Oui, cela peut arriver, mais en général cela veut dire que l’homme a un problème, comme une pathologie au niveau de la prostate. On appelle cela un orgasme sec ou rétrograde (qui va dans la vessie). Physiologiquement orgasme et éjaculation ne sont pas la même chose. On a tendance à le penser parce qu’ils sont très proches temporellement.
Les hommes pratiquant le yoga tantrique, axé sur la sexualité, sont capables de maîtriser leur éjaculation, car pour eux le sperme est une substance précieuse qu’il ne faut pas perdre.

Un homme peut-il jouir plusieurs fois de suite ?
Il faut savoir qu’un homme ne peut pas être multi-orgasmique (plusieurs orgasmes pendant le même rapport) contrairement à certaines femmes. Après c’est une question d’âge, plus il est jeune plus il est capable de recommencer rapidement et d’avoir des orgasmes rapprochés.

La quantité de sperme éjaculé dépend-elle de l’intensité du plaisir ?
Non, la quantité du sperme dépend de la fréquence des rapports. Toutefois une faible quantité de sperme peut inquiéter un homme et réduire son plaisir. Mais c’est purement psychologique.

Pourquoi beaucoup d’hommes s’endorment après l’orgasme ?
Après l’orgasme, la  » chute  » est brutale, l’homme a les jambes coupées et il a tendance à sombrer dans une douce torpeur. Pour lui c’est génial de s’endormir et en aucun cas il se moque de sa partenaire. Au contraire c’est parce qu’il est très bien, en toute confiance, qu’il peut se laisser aller. Si sa partenaire n’apprécie pas, il doit apprendre à rester vigilant.

Pourquoi les hommes ont-il une érection le matin ?
Les scientifiques se sont longtemps posés la question. C’est physiologique : le taux de testostérones (hormones produites par les testicules) est plus élevé le matin ; la vessie est pleine et stimule la zone génitale intérieure ; l’homme qui dort est plus détendu, ce qui réduit les possibles blocages psychologiques et l’érection se fait donc naturellement.
C’est bon signe, notamment chez celui rencontre des problèmes d’érection à d’autres moments dans la journée. Dans ce cas c’est plus un trouble psychologique à régler qu’un problème physique.
Et contrairement à ce que disent certaines femmes dont le partenaire a des soucis de cet ordre, l’érection du matin ne sous-entend pas qu’il pense à une autre femme.

Pourquoi la fellation procure-t-elle autant de plaisir à un homme ?
Attention tous n’apprécient pas obligatoirement la fellation. La zone autour du gland est très sensible. Lors d’une fellation le sexe de l’homme est plus lubrifié et serré que dans un vagin. Il y a également une plus grande rapidité du mouvement.
L’homme ressent encore plus de sensations quand il a l’impression que la femme prend du plaisir à lui faire.

Pourquoi la sodomie fait-elle autant fantasmer les hommes ?
Aujourd’hui, la sodomie est en nette progression. Pour l’homme la sodomie est une transgression et donc ça l’excite. C’est une façon de sentir sa verge dans un étau plus serré. Il y a également le côté animal qui le stimule.
Les hommes qui recherchent cette pratique n’ont pas pour autant des tendances homosexuelles refoulées.

Un sexe circoncis décuple-t-il le plaisir de l’homme et de la femme ?
Non ni pour l’un, ni pour l’autre. Si l’homme a toujours connu son sexe comme cela ça ne lui apportera rien de plus. Par contre s’il subit une circoncision à l’âge adulte pour régler un problème, il y trouvera un bénéfice.
Mais de toutes façons lorsqu’un sexe est en érection il est décalotté !

Peut-il avoir différentes formes d’orgasme ?
En théorie oui, mais très souvent l’homme se contente du même. Pour se faire il doit apprendre à majorer son plaisir en amplifiant ses sensations au niveau de ses zones érogènes, ce qui lui permettra d’accéder à plusieurs types d’intensité d’orgasmes.

Laurence Bourdouleix – le 06/02/2008 – 17h01

 
No Comments

Posted in Erochic

 

Technique : plaisir anal de l’homme …

28 juil

Zone taboue : plaisir anal de l’homme

Les hommes explorent-ils toutes les voies de leur plaisir ? certaines zones semblent encore taboues.

Témoignages sur les zones taboues des hommes :

« Il y a encore des zones qui sont encore taboues on va dire, sur lesquels je n’apprécierais pas d’être caressé, car j’ai eu des partenaires, qui pendant l’acte, essayaient de caresser au niveau de l’anus par exemple, et ça c’est quelque chose que je n’aime pas du tout, et donc ça me bloque. »

« je reconnais que c’est une zone sensible et érogène, mais mentalement j’ai un blocage par rapport à ça, donc, je ne le ferai jamais. »

Sylvain MImou, sexologue :

« cette zone là, c’est autour de l’anus, l’homme, avec l’idée même de l’homosexualité, c’est quelque chose qui peut le rendre craintif, et il n’est pas rare qu’au jour d’aujourd’hui, que des femmes, des hommes aussi, mais des femmes disent, il aime bien que je le caresse autour de l’anus, est-ce qu’il n’est pas homosexuel. Comme si anus = homosexuel. Alors que l’anus est une des zones érogène chez l’homme. »

Chez beaucoup d’hommes, l’anus est un sens interdit. Pourtant, à écouter les homosexuels comme Cédric, ça vaudrait la peine d’essayer.

Témoignage :

« le fait de me faire pénétrer, que ce soit par moi-même avec un doigt, ou par quelqu’un d’autre, ça augmente l’intensité du plaisir, c’est beaucoup plus intense, c’est net, c’est physique. C’est beaucoup plus intense quand tu titille la prostate au moment de l’éjaculation que quand il y juste l’éjaculation. »

La prostate c’est la glande située entre la vessie et le rectum. On ne peut l’atteindre que par pénétration.

Pour en savoir plus, retour dans le sud de la France, nous retrouvons nos hommes, tous hétérosexuels, qui poursuivent leur stage pour découvrir le plaisir anal.

Il n’y a pas d’explication physiologique sur le pourquoi. Mais la stimulation de la prostate, c’est ça qui provoque l’orgasme en grande majorité ; c’est la même chose que ce qu’on appelle le point G des femmes. Vous allez prendre chacun une alcôve, et vous allez commencer par explorer ça avec vos doigts.

C’est parti pour 20 minutes de massage de la prostate. Objectif de ce premier exercice : localiser la et apprendre à la stimuler par le toucher rectal.

Témoignage massage prostate par toucher rectal

« ça fait penser à une envie d’éjaculer, alors que je n’ai pas du tout d’érection. »

Fin de l’expérience, le groupe se reforme pour un premier débriefing.

« j’avais une sensation de douceur à l’intérieur en fait. Très très forte. Quelque chose de nouveau, comme si j’avais découvert un sexe intérieur. »

Après cette première découverte, les stagiaires ont partagé une expérience surprenante.

« tu fais semblant, mais justement, cette simulation va stimuler le processus de l’orgasme. C’est quelque chose qu’on a la faculté de déclencher comme ça en fait. »

L’exercice consiste à contracter les muscles de l’anus, des contractions qui vont se répercuter sur la prostate, et réveiller des sensations de plaisir d’un genre nouveau.

« Arnaud, détend toi, sois plus souple dans ton corps. Provoque ça, et ensuite laisse venir ce qu’il y a. Lache prise sur vouloir maintenant, ne veux rien, le mouvement est lancé et ça va

s’entretenir de lui-même. Lâche le faire-semblant, et laisse l’aveugle processus s’entretenir de lui-même. Détends-toi là dedans. «

Témoignages de l’expérience :

« il y a une plénitude, avec une sensation que c’est descendu dans mes jambes, et c’est vachement agréable. Je dirais un peu le cadre de jouissance, de bien être. C’est

un peu comme une découverte d’une autre manière de faire l’amour, enfin autre chose, »

La prostate est-elle vraiment une sorte

de point G pour l’homme ?

aucune étude scientifique n’a été menée. Mais pour ceux qui voudraient tester par eux-mêmes, rassurez-vous, le stage n’est pas obligatoire. Certains découvrent ce plaisir dans le feu de l’action.

Témoignages :

« c’est comme ça que j’ai fini pur la première fois, pendant une fellation, assis sur les deux doigts de ma copine. »

« Lorsque vous avez la chance d’avoir une femme qui vous met en valeur ces zones, je trouve que c’est merveilleux parce que ça vous donne une façon de prendre du plaisir, de jouir, qui est complètement différente. » « du coup j’ai plus peur de mon anus, voilà… »

 
No Comments

Posted in Erochic

 

Petit défilé

22 juil

 
No Comments

Posted in Erochic

 

Technique : la fellation …

20 juil

Comment bien sucer !!!

La fellation consiste en un rapport sexuel bouche/pénis.
Elle est pratiquée sur un garçon par une fille (ou un autre garçon).
Il s’agit d’une pratique très courante.

Précautions

Le risque de contamination est ici très faible. Il faut cependant faire attention à ne pas avoir de blessure (même minime) dans la bouche, à cause du contact entre le sperme et le sang qui peut être dangereux. Il est conseillé de ne pas se brosser les dents juste avant pour ne pas risquer de faire saigner les gencives. Un préservatif peut donc s’avérer nécessaire.

Description

Le pénis doit d’abord être en érection, parfois quelques attouchements sont nécessaires pour ça. La pratique consiste à faire jouir le garçon par contact de la langue sur le gland et en effectuant un mouvement de va-et-vient de la bouche sur le pénis, le pénis entrant dans la bouche à la manière d’une glace. C’est une pratique simple et rapide qui a l’avantage de pouvoir être faite dans de nombreux lieux. On dit aussi « sucer » ou « tailler une pipe ».

Conseils

Le goût du pénis peut déranger. Le garçon doit donc évidemment se laver correctement avant le rapport.
L’utilisation d’un préservatif peut aider les personnes réticentes au goût. Il existe d’ailleurs des préservatifs à plusieurs parfums (menthe, vanille, …), l’utilisation des préservatifs lubrifiés étant à éviter. L’inconvénient est bien sûr que le garçon ressent une sensation moins grande.
Le sperme dans la bouche peut indifféremment (selon si l’on apprécie ou non) être avalé ou recraché. Le goût est souvent âpre ou sucré, et chaud. Le sperme est composé d’un liquide blanchâtre dans lequel nagent les spermatozoïdes. La survenue violente du sperme peut entraîner une envie de vomir pour les personnes qui ne sont pas habituées. Enfin, attention à ce que les dents n’entrent pas en contact avec le pénis.

En pratique

Chez l’homme, il y a plusieurs zones sexuellement sensibles au niveau des parties génitales:

- Le gland en lui-même
- Toute la verge et en particulier l’urêtre, qui peut être stimulé directement lors de l’orgasme pour augmenter celui-ci.
- Les testicules
- La prostate, la glande qui se trouve au niveau du scrotum et qui expulse le sperme, dont la stimulation directe lors de l’orgasme en décuple fortement la puissance.

L’homme, à la différence de la femme, est un impatient: la femme aime être excitée longuement; pour l’homme en revanche, une trop longue stimulation des zones érogènes secondaires (autres que le sexe en lui-même) ne peut conduire qu’à une chute du désir. Une excitation légère, pour profiter de la peau, de l’odeur, de la chaleur, de façon très sensuelle, pour piquer un peu son impatience, est de bon aloi.

Pour exciter encore plus, faites-lui sentir que vous avez envie de lui, qu’il vous excite, que vous avez envie de le prendre dans votre bouche, ou mieux, dites-le lui, il appréciera certainement… (c’est mon cas ;-) ) On ne parle pas souvent de l’excitation que peut procurer le fait de se confier ouvertement pendant l’amour.

Les étapes

Etape 1

Commencez par toucher, caresser, puis embrasser. Frottez votre visage contre la verge et les testicules puis, après un moment, commencez à lécher l’ensemble, du bout de la langue d’abord puis plus franchement; vous pouvez même prendre un testicule (ou les deux) dans votre bouche et les faire rouler avec votre langue.

Etape 2

Lorsque la verge commence à durcir, sans la toucher, saisissez-en le bout avec vos lèvres et votre langue, puis enfoncez-la dans votre bouche en l’aspirant.

Etape 3

Pour augmenter la puissance de l’orgasme, n’ayez pas peur de faire durer votre fellation, conservez son excitation, menez-le près de la libération puis ralentissez, changez de technique. Il faut arriver à percevoir à quel moment le faire jouir. Pour le savoir, observez le rythme qu’il vous enjoint de prendre, sentez sa verge dans votre bouche, juste avant l’orgasme, elle se tend, gonfle de façon significative et devient plus chaude… (enfin je vous laisse deviner la suite lol)

Et les mains !

Malheureusement, certaines femmes pensent que le simple fait de sucer la verge est suffisant… Ce n’est point le cas: selon le mouvement de votre tête, de votre langue et de vos lèvres, accompagnez-le des caresses adéquates:

- Si vous sucez en faisant un aller-retour le long de la verge et en l’enfonçant le plus profondément possible, accompagnez le mouvement de votre pouce et de votre index fermement serrés en anneau devant vos lèvres, ainsi vous provoquez à la fois un mouvement interne qui gonfle le gland et une pression sur l’urêtre (ne craignez pas de serrer trop fort).

- Si vous prenez le gland dans votre bouche, emprisonnez-le avec vos lèvres et faites tourner votre langue autour.

- De temps à autres, écartez vos lèvres de la verge et branlez votre partenaire en faisant couler de la salive sur son gland afin de le lubrifier (c’est extrêmement excitant !!). Vous pouvez également le décalotter au maximum en tirant complètement la peau d’une main et le branler directement avec la paume de l’autre (et non plus en laissant rouler la peau de la verge) Attention!: pour cela, lubrifiez énormément avec beaucoup de salive car cela peut être douloureux.

- De votre main libre, stimulez les testicules en les serrant et en les faisant rouler et appuyez sur le scrotum en allers et retours (attention: il faut trouver la bonne pression et ne pas faire de mouvements brusques…).

- Frottez également l’arrière du gland (où se trouve le frein) contre vos lèvres jointes en un baiser très humide; vous pouvez même aller jusqu’à le frapper contre vos lèvres, on apprécie beaucoup.

- Lorsque vous vous employez à lécher ses testicules, profitez-en pour appuyer de vos lèvres sur le scrotum (« oui ça s’appele comme ça » dit-il en lisant son dico) , tout en le branlant.

- Une autre technique extrèmement excitante (surtout utilisée conjointement avec un décalottage maximum) est celle qui consiste à prendre toute la verge dans votre bouche. Cela peut poser un problème du fait que le gland vient alors toucher le fond de votre gorge: pour éviter les spasmes-réflexes que vous imaginez sans doute, un truc simple (que je n’ai pas eu le loisir d’essayer, cela va de soi) est d’avaler régulièrement la verge afin de prévenir un éventuel spasme.

- Lorsque vous voudrez l’amener à jouir, prenez le bout de la verge entre vos lèvres et, tout en léchant vigoureusement la partie qui se trouve dans votre bouche (en faisant tourner votre langue autour du gland), à l’aide du pouce et de l’index en anneau, branlez-le (comme pour le premier point) jusqu’à l’orgasme, pendant lequel vous appuierez sur le scrotum du bout des doigts (vous sentirez les muscles se contracter sous vos doigts pendant l’éjaculation).

Attention !

De toutes façons, quoi que vous fassiez, ON NE DOIT PAS SENTIR VOS DENTS ! C’est douloureux et « démotivant ». Si vous avez envie de mordre, dites-le et mordez la verge après le gland en veillant de ne pas écraser l’urêtre; ça, c’est très excitant.

Derniers conseils

- Au moment de la jouissance, par pitié, ne le faites pas jouir hors de votre bouche, le plaisir est réduit de moitié ! Ou alors, faites quelque-chose qui l’excite:

- Faites-le jouir dans votre main (et pourquoi pas, léchez le sperme par la suite…)

- Dirigez le gland vers votre visage et recevez le sperme sur votre bouche, sur votre nez, vos joues, votre cou; puis frottez la verge contre votre visage…

- Vous pouvez aussi lui demander de se masturber et de jouir sur votre visage: le plaisir de vous voir le contempler pendant qu’il se masturbe, et de s’exciter en pensant que vous attendez de recevoir son sperme décuplera son plaisir au delà de tout…

- Il est aussi possible de le branler, ou de lui demander de se branler, en offrant vos seins à sa jouissance puis en vous frottant contre sa verge pour étaler le sperme.
Certaines femmes répugnent à l’idée de se faire éjaculer dans la bouche: cependant, la plupart des femmes trouvent que le sperme a bon goût. C’est dû au fait que le sperme contient des phéromones sexuelles qui excitent la partenaire et aussi au fait qu’il est constitué en grande partie de substances extrèmement nutritives. Notez que chaque homme a un goût qui lui est propre (de même que les femmes). Seule la texture, j’en conviens, peut rebuter… ou exciter davantage. Pour ce qui est de l’odeur… choisissez quelqu’un qui a une excellente hygiène…

- Après son éjaculation, vous pouvez avaler le sperme ou le laisser couler hors de votre bouche, les deux solution étant aussi excitantes l’une que l’autre… ;-)
Notez que si le goût vous rebute réellement, il reste encore une solution: dès qu’il commence à jouir, avalez rapidement au rythme de ses éjaculations successives (il n’y en a que trois ou quatre en général).

Texte : Alain strass

 
No Comments

Posted in Erochic

 

Les chats

18 juil

 
No Comments

Posted in Erochic

 

totally fuzzy

07 juil

totally fuzzy

 
No Comments

Posted in Erochic

 

Wii sexy

06 juil

Wii sexy
Vidéo envoyée par supaday

 
No Comments

Posted in Erochic